Antenne long-fil pour faire du portable HF

http://xv4y.radioclub.asia/wp-content/uploads/2013/01/Boite-daccord-EFHW-300x226.jpg

 

Antenne long-fil pour le portable et les communications d’urgence

En français la dénomination pour ce type d’antennes est parfois imprécise. Souvent appelée long-fil, on peut la confondre avec d’autres conceptions fonctionnant différemment car étant de longueur aléatoire. Le terme générique d’antenne Marconi est parfois utilisé, mais en principe une antenne Marconi est d’une longueur multiple du quart d’onde et dispose d’un plan de sol (radians). Bref, les anglophones sont plus précis et c’est une End-Fed Half-Wave dipole (EFHW) dont je veux vous parler, c’est à dire un dipôle demi-onde alimenté par une extrémité.

Alimenter une antenne à une extrémité à pas mal d’avantages du point de vue de la facilité de construction et d’installation. En HF vous n’avez au plus que deux points (le bout libre et le point d’alimentation) à suspendre contre trois pour le doublet (les deux extrémités et le point d’alimentation). De plus, la partie la plus sensible aux pertes liées à l’environnement étant les extrémités (ventres de tension), en général les performances sont meilleures pour une installation équivalente. En VHF et au-delà, l’alimenter par une extrémité permet de la fixer en tête de mat, de manière bien dégagée du support et du câble, et simplifie aussi la construction.

Vous le savez tous si vous avez passé votre examen radio-amateur sans tricher, en espace libre, un dipôle alimenté par le centre fait 75Ω. Moins si on le replie en V ou s’il s’approche du sol. En l’alimentant à différent point, son impédance varie, elle peut-être d’environ 200Ω aux deux-tiers (OCF-Dipole ou FD4) et devient proche de l’infini à une extrémité. L’infini c’est long, surtout vers la fin, alors en général on se retrouve avec une impédance de 5000Ω.

Il y a différents moyens de rentre cette impédance compatible avec nos transceivers prévus pour 50Ω. En VHF, on utilise généralement un stub quart d’onde, et c’est dans ce cas la fameuse antenne en J ou J-Pole que tout radioamateur devrait avoir essayer de construire au moins une fois. Bonne performances, simplicité de construction… elle a tout pour plaire.

En HF, on peut aussi faire le même type d’adaptation d’impédance. J’ai essayé avec un J-Pole raccourci sur 20 mètres avec un bilan mitigé sur l’utilité réelle de ce type d’antenne. Techniquement l’antenne fonctionne, pas de problèmes, mais mécaniquement c’est une autre paire de manche. L’antenne devient longue, et bien que théoriquement on devrait pouvoir placer le stub n’importe comment, en pratique ça devient compliquer. Les connexions des différents éléments sont aussi plus complexes à réaliser et fragiles.

Boite d'accord EFHWLa solution habituellement utilisée sur les bandes décamétrique c’est donc un circuit d’accord du type LC. Internet regorge de montage de ce genre et c’est un des circuits favoris des amateurs de SOTA et de QRP, surtout ceux qui utilisent des transceivers deKD1JV comme le MTR ou la série des ATS. Le montage duEmergeny Amateur Radio-Clubque je vous propose ne déroge pas trop à la tradition, mais son originalité réside dans l’utilisation d’un morceau de câble coaxial RG-174 pour réaliser la capacité. L’accord est fixe et l’utilisation est prévue pour des situations d’urgence où l’on peut se satisfaire d’un accord imparfait mais pour lequel la stabilité mécanique est importante.

Source:  XV4Y

 

RADIO CLUB A.C.R.A FG5KC  ISLAND GUADELOUPE 

Frequence news trafic local :

Relais:  146.630Mhz -0.600Hz  Simplex appel VHF/UHF 146.520Mhz  - 433.000Mhz